Brèves

Méditerranée : cimetière marin

Brève
04/02/2023

Douze migrants se sont noyés en Méditerranée dont une mère et un bébé. Le maire de Lampedusa, île italienne située à 130 km des côtes tunisiennes, a déclaré : « J’ai perdu le compte des morts, je suis maire depuis six mois et j’ai déjà réceptionné au moins 40 morts. Ce n’est pas normal, presque chaque semaine nous récupérons des cadavres ».

Tous les États européens sont complices dans cette guerre menée à ceux qui cherchent une vie meilleure en immigrant.

Nétanyahou à Paris : Macron soutient le terrorisme d’État israélien

Brève
04/02/2023

En recevant chaleureusement le Premier ministre israélien à Paris, Macron a tenu à le soutenir dans ses menaces non voilées envers l’Iran, prétextant la « lutte contre le terrorisme ». Peu lui importe que la colonisation des territoires occupés s’accentue, et que les Palestiniens soient les cibles des autorités israéliennes dans une répression meurtrière, véritable terrorisme d’État.

Quant au fait que Nétanyahou soit à la tête d’un gouvernement d’extrême droite, cela ne trouble guère Macron qui, en France, se targue de combattre ce courant…

Dussopt : favoritisme patronal

Brève
04/02/2023

Le ministre du Travail, qui est l’un des plus zélés défenseurs de la retraite à 64 ans, est l’objet d’une enquête du parquet national financier pour « favoritisme ». Quand il était encore député et maire d’Annonay, il aurait reçu, dans le cadre de la passation d’un contrat, deux œuvres d’art de la part de la SAUR, entreprise de traitement des eaux.

Le grand patronat soigne depuis toujours ses valets de mille façons. Et ceux-ci lui rendent au centuple en puisant dans les fonds publics pour remplir leurs caisses.

Darmanin : abolitionniste… de l’histoire de l’esclavage

Brève
04/02/2023

« Je rappelle que, contrairement à ce qu’on raconte, (…) c’est la République française qui a aboli l’esclavage » a affirmé Darmanin à propos de l’esclavage aux Antilles.

Évidemment le ministre de l’Intérieur veut gommer le combat des esclaves pour briser leurs chaînes. À Saint-Domingue (l’actuelle Haïti) tout d’abord, où les Noirs se libérèrent en battant militairement leurs exploiteurs et les troupes françaises venues les défendre, et fondèrent la première république libre noire en 1804. En Guadeloupe et Martinique ensuite, où c’est la révolte des esclaves qui arracha à la République l’abolition de l’esclavage en 1848.

Une république bourgeoise qui a indemnisé, non les anciens esclaves pour leur travail non payé, mais les esclavagistes au nom de la propriété et qui jusqu’à aujourd’hui défend la domination de leurs héritiers.

Retraites : mensonges sans limite de Borne

Brève
03/02/2023

Vendant sa réforme des retraites à la télévision, la cheffe du gouvernement a multiplié les contrevérités pour démontrer son caractère « indispensable », tout en faisant mine de concéder que « demander aux Français de travailler progressivement plus longtemps ça n’est pas simple ».

Ce qui est simple, c'est que les profits mirobolants des capitalistes et des financiers explosent tandis que le gouvernement à leur service veut ramener en arrière l'ensemble des travailleurs.

14-18 : l’exemple vaut pour aujourd’hui

Brève
03/02/2023

Le Sénat a rejeté une proposition de loi visant à réhabiliter les 639 soldats français condamnés à mort « pour l'exemple » durant la grande boucherie de la Première Guerre mondiale, c'est-à-dire pour terroriser l'ensemble des soldats et les maintenir dans l'obéissance aveugle à leurs officiers.

Au moment où l'État français mène ses sales opérations militaires en Afrique et prépare à coups de centaines de milliards les prochains conflits de « haute intensité », les autorités ne veulent pas laisser entendre que l’ennemi principal des travailleurs demeure dans leur propre pays. Plus d'un siècle après, la haine de classe de ses représentants de la bourgeoisie est tenace !

Shell : profits d’un côté, paupérisation de l’autre

Brève
03/02/2023

Le trust britannique Shell, un des majors mondiaux du pétrole et du gaz, a annoncé un bénéfice record de 40 milliards de dollars pour 2022, dont 26 ont été versés directement aux actionnaires.

Les travailleurs britanniques, eux, ont vu leur factures de gaz, d'électricité et d'essence exploser, au point que des municipalités ont ouvert des salles pour que la population incapable de payer leurs factures vienne s'y réchauffer quelques instants.

Le mouvement massif de grève en cours est la seule voie pour que les travailleurs reprennent confiance dans leur force et cessent de subir le talon de fer des capitalistes et leur loi du profit.

Droit à l’avortement : le Sénat à la traîne

Brève
02/02/2023

C’est à une courte majorité que le Sénat s’est prononcé pour inscrire dans la Constitution la « liberté pour la femme » de recourir à l’IVG.

Cinquante ans après sa légalisation, se prononcer pour le « droit à l’avortement », c'était encore trop pour cette assemblée réactionnaire, qui avait précédemment repoussé la notion de droit à l'IVG.

Immigration : une sale loi en préparation

Brève
02/02/2023

Darmanin a présenté un énième projet de loi sur l'immigration. D'un côté, il prétend satisfaire les besoins du patronat en facilitant la régularisation de certains travailleurs sans-papiers dans les métiers dits « en tension » et la venue de certains « talents ». De l'autre, il envoie un message à la fraction la plus réactionnaire de l'électorat et des députés en durcissant les conditions de résidence sur le territoire, en élargissant les possibilités d'expulsion et en limitant de façon drastique les possibilités légales de recours contre l'arbitraire.

Un « en même temps » à l'image de toute la politique du gouvernement : servile envers le grand patronat, intraitable envers les exploités.

Imprimer txt