Double peine en Ouganda : dérèglement climatique et impérialisme

Brève
05/08/2022

Des pluies torrentielles dans l’est de l’Ouganda ont fait plus de vingt morts et contraint des milliers de personnes à se déplacer. Dans ce pays pauvre démuni des services publics les plus élémentaires, des centaines de milliers de personnes se retrouvent sans eau potable et les rares hôpitaux sont débordés.

Ces dernières années, les épisodes extrêmes tels que sécheresses et inondations se sont multipliés en Ouganda, du fait du dérèglement climatique causé par l’irresponsabilité des capitalistes. Pour y faire face, il faudrait mobiliser des moyens énormes. Mais les pays impérialistes responsables de la misère actuelle en Afrique préfèrent consacrer leurs milliards au réarmement.

Les dernières brèves