Prisons : toujours indignes

Brève
06/07/2022

 

L’Observatoire international des prisons s’est à nouveau penché sur le sort des détenus en France. Rien ne change, sauf en pire. En Ile-de-France, le taux d’occupation des cellules est nettement au-dessus des 100 %, ce qui réduit parfois l’espace de chaque détenu à moins de 4 m². Quant aux conditions d’hygiène, elles sont souvent déplorables.

C’est la même chose pour le manque d’accès aux soins : tout est pire en prison, avec des délais de prise de rendez-vous de plusieurs mois, des maladies chroniques non prises en charge, des malades psychiatriques abandonnés à leur sort, etc.

Les autorités prétendent que la prison permet aux auteurs de délits de se réinsérer et de retrouver une place dans la société : les conditions de détention illustrent le peu de valeur de cette prétention.

Les dernières brèves