Usine d’incinération – Strasbourg

Les pratiques crasseuses de Séché et le silence de l’Eurométropole

Brève
06/02/2023

Récemment la procureure de la République a saisi la police nationale pour que celle-ci enquête sur l’usine d’incinération Sénerval - propriété du groupe Séché -, et ses fuites de cendres hautement cancérigènes. Cela fait suite aux inspections de la DREAL (Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement) réalisées fin 2022.

Il y a quelques jours, nouvelle information révélée par le journal Rue89 concernant l’usine d’incinération : les travailleurs embauchés par l’entreprise sous-traitante chargée de l’évacuation des cendres ont longtemps effectué leurs manœuvres dangereuses sans les protections nécessaires. Le groupe Séché le savait parfaitement et semble avoir pris des mesures depuis que l’usine est sous le feu des projecteurs. Plus on en apprend plus on se rend compte à quel point les pratiques du groupe Séché sont crasseuses.

L’usine d’incinération fait parler d’elle jusqu’au journal de France 2, dans son émission l’œil du 20 heures, mais apparemment la direction de l’Eurométropole de Strasbourg, qui permet à Séché de gérer l’usine en délégation de service public, préfère garder le silence. Au mépris de la santé des travailleurs.

Strasbourg: manifestation de sans-papiers

Régularisation de tous les sans-papiers !

Brève
04/02/2023

pas de divisions entre nous !

160 personnes ont manifesté, samedi 4 février, en direction de la préfecture, pour demander la régularisation de sans-papiers, géorgiens, arméniens ou maghrébins, en France souvent depuis 5 ans. Certains sont menacés d’une « obligation de quitter le territoire français » (OQTF), alors qu’ils ont des enfants scolarisés depuis plusieurs années. D’autres se heurtent aux lenteurs et au mépris de l’administration, cherchant à les décourager d’obtenir un titre de séjour.

Une manifestante a pris la parole pour dire sa peur de demander sa régularisation et celle de son fils scolarisé, craignant une OQTF. Une autre a dénoncé les conditions indignes d’hébergement dans des chambres d’hôtel avec leur famille, en attendant que la préfecture décide de leur sort.

Une sans-papiers, menacée d’une OQTF, a entendu le fonctionnaire lui dire que « c’est politique ». Elle a fait le lien avec le nouveau projet de loi sur l’immigration préparée par Darmanin et le gouvernement, qui veulent flatter les préjugés racistes.

Pour nous les travailleurs, c’est au contraire indispensable d’accueillir les sans-papiers comme des frères et sœurs et de combattre la division que ces politiciens tentent de créer entre nous !

XPO Logistics (Langres)

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs

Brève
23/01/2023

Depuis plusieurs mois, la société XPO Logistics, ex-Norbert Dentressangle et basée dans la zone industrielle des Franchises, à Langres, pousse pour que la voie ferrée qui va jusqu’à la gare et qui était en service avant 2012, soit réactivée.

Sauf que selon une étude faite pour l’occasion, le coût de sa remise en état est évalué à 600 000 €. La question se pose maintenant de savoir si c’est à la Ville de Langres ou à l’agglomération du Grand Langres de payer.

Autrement dit, cette entreprise privée exige que des travaux soient réalisés pour qu’elle puisse faire ses affaires et c’est aux différentes collectivités de s’écharper pour savoir qui aura l’honneur de payer les travaux.

Mulhouse

Auchan ferme définitivement ses portes, 124 emplois supprimés

Brève
14/01/2023

L’hypermarché Auchan de Mulhouse fermera définitivement ses portes. Au total, les emplois de près de 124 salariés sont menacés si le groupe de la famille Mulliez ne trouve aucun repreneur pour le site de Mulhouse-Bourtzwiller. Fermé depuis le début de l’année pour cause d’inventaire, cet hypermarché baisse le rideau. La décision a été prise par le groupe mercredi 11 janvier.

Auchan prétexte la baisse des ventes dans les hypermarchés pour justifier cette saignée. Mais la famille Mulliez, propriétaire d'Auchan, est assise sur un tas d'or. Pour garantir à tous un emploi et un salaire digne de ce nom, c'est dans ce trésor qu'il faudrait puiser.

Hôpitaux de Moselle

Le gouvernement n'est pas Blanc

Brève
09/01/2023

Le plan Blanc a été enclenché dans tous les hôpitaux de Moselle. Le plan Blanc est destiné à faire face à des « situations sanitaires exceptionnelles », et permet de réquisitionner le personnel, reporter les interventions etc…

Exceptionnelles la grippe et la bronchiolite en hiver ? Pas du tout. Cela fait des années que les personnels des services d’urgences dénoncent le manque de postes, le manque de moyens.

Tous les gouvernements ont supprimé des lits, pas embauché, pas augmenter les salaires. Le gouvernement n’est pas Blanc dans cette affaire, il est responsable de la catastrophe qui se déroule sous nos yeux, des morts par manque de prise en charge.