Hôpitaux de Mulhouse :  Une retraite bien méritée

Echo d'entreprise
14/01/2023

Des collègues qui travaillent pour certains depuis 40 ans commençaient à compter le nombre de mois qu'il leur reste. Las ! Le service Retraite leur explique qu'il ne peut... plus rien leur dire, que cela dépendra de l'offensive gouvernementale contre les retraites. 

En gros, au moment où tu vois la ligne d'arrivée, quelqu'un la repousse. Pas question de laisser faire !

PSA Mulhouse :  Notre sécurité leur glisse dessus

Echo d'entreprise
08/01/2023

En décembre la vigilance verglas avait été promulguée. Qu'importe ! Pour la direction, il y avait l'horaire affiché, et il fallait venir.

Sauf que les transporteurs et les chauffeurs de bus ne voulaient pas prendre de tels risques. Les directeurs ont été obligés de nous faire chômer en journée, mais ils ont fait venir ceux de nuit. Risquer la vie des salariés qui sont venus en voiture, c'est irresponsable.

Les patrons sont dangereux ! 

Hôpitaux de Mulhouse :  Santé : la crise sans fin

Echo d'entreprise
31/12/2022

Avec la triple épidémie de grippe, bronchiolite et Covid, les hôpitaux publics sont de nouveau complètement saturés. A Mulhouse, les enfants atteints de bronchiolite sont ainsi envoyés à Colmar et Strasbourg faute de place.

La solution de la directrice de l'agence régionale de santé ? "La mobilisation de tous". Concrètement, cela veut dire : "Débrouillez-vous avec des moyens insuffisants" ! 

Avec des responsables pareils, la santé publique ne risque pas de guérir...

Hôpitaux de Mulhouse :  Une amputation douloureuse et absurde

Echo d'entreprise
21/11/2022

Avec le rachat par le GHR de la Clinique des 3 Frontières de St Louis, plus de cent agents ne seront pas repris. Que deviendront-ils ? Trouveront-ils tous une place qui leur convienne ?

Se séparer d'autant d'agents formés alors que nous manquons si cruellement de bras, c'est se tirer une balle dans le pied.

SNCF :  Rottner cherche le buzz

Echo d'entreprise
25/10/2022

Nouveau coup de com’ de Rottner, président de la région Grand-est. Cette fois-ci, ce dernier a annoncé vouloir fermer des lignes ferroviaires car la région ne pourrait pas faire face aux paiements des factures d’électricité.

On a l’habitude : pandémie, arrêt des subventions de la région, hausse des prix de l’électricité, à chaque fois que ce dernier prend la parole dans la presse, c’est pour annoncer ou déplorer des suppressions de trains et surtout pour dire qu’il n’y est pour rien.

Hôpitaux de Mulhouse :  Une politique criminelle

Echo d'entreprise
19/10/2022

Plusieurs dizaines de lits ont été supprimés en Gériatrie ces dernières années. Maintenant, des personnes âgées se retrouvent éparpillées sur des lieux différents, Moenschberg  et Hasenrain. Les patients en souffrent et les médecins gériatres perdent leur temps en déplacements inutiles. Cela met aussi en difficulté les équipes, qui n'ont plus de gériatre sur place.

Stop à cette politique, parce que nos soignants, comme nos anciens, on y tient !

PSA Mulhouse :  Ils sont trop forts

Echo d'entreprise
17/09/2022

Plusieurs secteurs, Montage, Ferrage, Peinture, seront en chômage ce vendredi. Ce n'est pas que ça nous dérange.

Mais nous programmer des samedis travaillés pour nous mettre en chômage les vendredis, il fallait y penser !

Hôpitaux de Mulhouse :  Le ministre :"Tout va très bien madame la marquise"

Echo d'entreprise
11/09/2022

Selon le ministre de la Santé, Braun, intreviewé, la catastrophe sanitaire annoncée pour l'été n'aurait pas eu lieu. Ah oui ?

Et les malades qui trouvaient les urgences fermées ? Et les personnels des hôpitaux encore plus en sous-effectif que le reste de l'année ? Et les morts, souvent des personnes âgées, décédés par manque de personnel ? 

Qi'importe aux ministres, pourvu qu'ils fassent des économies sur le dos des malades et des soignants.

Eurométropole de Strasbourg :  Grève des éboueurs

Echo d'entreprise
20/04/2022

Les éboueurs rassemblés mardi sur le site de la Fédération

Les éboueurs de l'Eurométropole de Strasbourg ont fait grève mardi et mercredi pour les conditions de travail et les salaires. Ils s’étaient rassemblés à soixante mardi et cinquante mercredi sur le site des services techniques. La grève n’ayant pas été couverte par un préavis local ils ont suspendu leur mouvement, et seront reçus par la direction de l’Eurométropole jeudi 21. Si rien n’avance, ils ont parlé de reprendre la grève lundi prochain.

La force des travailleurs, c’est la grève!

Eurométropole de Strasbourg :  Des travailleurs territoriaux en grève

Echo d'entreprise
14/03/2022

Au rassemblement devant l'Hôtel de Ville

Plus d’une centaine de travailleurs territoriaux de l’Eurométropole, des espaces verts, de la voierie, des ateliers et du service eau et assainissement, se sont rassemblés ce matin devant l’Hôtel de Ville de Strasbourg à l’occasion d’une journée de grève. Ils demandent notamment la revalorisation d’une prime liée à la pénibilité.

Suite à cette mobilisation la direction de l’Eurométropole s’est engagée à augmenter la prime, mais sans donner de chiffres pour l’instant.

Avant cette journée, la direction faisait la sourde oreille. Avec cette journée de grève, elle a dû lâcher des promesses. C’est en continuant à exercer la pression collectivement que les travailleurs de l’Eurométropole pourront faire bouger les choses en leur faveur.