Avoriaz - Haute-Savoie

le respect s'impose

Brève
05/08/2022

Le 2 août une dizaine d'employés de l’hôtel Belambra « Les Cimes du Soleil », dont le groupe éponyme est un holding, numéro 1 des clubs de vacances dans l'hexagone, se sont mis en grève.

Depuis une semaine, la colère montait au fil des discussions et l'idée d'arrêter le travail faisait son chemin. En cause : les sous effectifs chroniques, les journées voire les semaines à rallonge jusqu'à 10 jours d'affilée, le matériel défectueux et une direction méprisante, incapable de gérer les emplois du temps et refusant de payer une partie des heures supplémentaires.

Un travailleur s'étant retrouvé à nouveau seul pour une tâche qui requiert au moins 4 personnes habituellement, a enclenché le mouvement, avant de chercher et de trouver l'appui d'une douzaine de collègues. Effectuant des tâches diverses (cuisine, ménage, petits déjeuners, plonge etc.) avec des statuts différents (saisonniers, intérimaires...), ils avaient le sentiment et la fierté de partager un même sort et d'être plus forts organisés tous ensemble. Ces jeunes (certains ont à peine 20 ans), dont c'était la première grève, se sont organisés seuls et ont désigné une délégation qui s'est rendue auprès de la direction le lendemain pour porter leurs revendications. Inquiète de ce mouvement de colère, la direction a accepté de payer ce qu'elle leur devait et de lâcher sur d'autres points... en échange du départ des grévistes ! Une leçon pour eux de la bonne façon de se faire respecter mais aussi du cynisme patronal !

Les dernières brèves