Inovyn Solvay-Tavaux Jura :  Grève pour les salaires

Echo d'entreprise
19/07/2022

A Solvay, quasiment tout le monde a arrêté le travail, de mercredi dernier jusqu’au week-end, pour réclamer une augmentation de salaire. Partie du
GN, la grève s’est tout de suite étendue aux HFA,aux Ixans et au PVDF qui ont continué de tourner au ralenti parce que la direction réquisitionne.

En effet, face à l’inflation, Solvay ne proposait qu’une prime, au mois d’août. Et cela alors que depuis trois mois, une demande lui avait été faite pour
une augmentation de salaire.

Aussi, il n’est pas étonnant qu’on ait décidéd’utiliser nos propres moyens pour lui faire comprendre. Les effets de la grève se sont vite fait sentir : le PVDF aurait perdu un million par jour et à cause de la grève du GN qui produit la vapeur pour d’autres unités, celles-ci étaient menacées d’arrêt.

Ceux qui se sont mis en grève ont complète-ment raison. Car pour vivre maintenant, il faut non seulement une augmentation de plusieurs centaines
d’euros par mois mais il faudrait aussi que les salaires soient indexés sur les prix.