Fos . Bouches du Rhône

Mise au repos de hauts-fourneaux pour que flambent les profits

Brève
04/11/2022

En arrière toute !

ArcelorMittal va mettre à l’arrêt un de ses hauts-fourneaux de Fos-sur-Mer. Raison invoquée, la crise économique avec la hausse du prix de l’énergie et une demande en baisse sur le marché de l’acier.

En appeler à l’Etat pour préserver leurs profits, voilà la tactique du grand patronat. Les mesures de chômage partiel ne suffiront pas à compenser les salaires des 2500 travailleurs d’ArcelorMittal et ne concerneront pas les tout aussi nombreux sous-traitants dont certains risquent de perdre leur emploi.

Alors que les prix flambent et qu’il est plus que nécessaire que jamais d’augmenter les salaires, à Fos comme ailleurs, les travailleurs n’auront qu’un seul choix, s’organiser pour défendre leurs salaires et obliger les patrons à prendre sur leurs profits.

Courant de terre ou pollution ?

Brève
02/10/2022

À Marseille respirer c'est s'empoisonner.

Pour l'instant, seuls les navire de la "Méridionale" sont branchés lorsqu'ils sont au port sur le courant de terre, c'est-à-dire une ligne relié au secteur. Les navires de croisière en rade à Marseille continuent à bruler des tonnes de carburant dans leurs groupes électrogènes afin d'éclairer les milliers de cabines, alimenter en énergie les frigos et autres congélateurs, les restaurants, les pistes de dance, les orchestres et autres lieux de plaisirs...

Cela en déversant des tonnes et des tonnes de particules fines et autres poisons dans l'air que les marseillais respirent.

Que vaut la santé des habitants lorsqu'il s'agit de remplir les poches de ces sordides bourgeois de Marseille et d'ailleurs qui vendraient la corde pour les pendre !

Marseille pollution

Vignette XXXL

Brève
02/10/2022

Pollution maximum

Seuls les véhicules dont la vignette "Critair" va jusqu'à quatre pourront circuler dans le centre-ville de Marseille, cela pour éviter la pollution de l'air... Très bien.

Mais quelle vignette est prévue pour les navires de croisière dont les nuisances représentent plusieurs centaines de milliers de voiture ultra polluantes ?

Combien de malades sont condamnés par ces poussières et particules fines qui se déversent en continu sur la ville ?

Aucune vignette, amende ou restriction ne risque d'être exigée et cela grâce à la bienveillance des édiles marseillais et responsables de la gestion du port.

Sanofi Aramon

Drôle d'"accord de méthode"...

Brève
22/09/2022

En grève !

A l’appel de leur syndicat CGT et soutenus par l’Union Locale CGT de Beaucaire, les travailleurs de Sanofi du centre d’Aramon étaient en grève ce mardi 20 septembre devant l’usine.

C’était à l’occasion de négociations nationales sur un "accord de méthode". Cet "accord de méthode", dénoncé par plusieurs syndicats au niveau du groupe, consiste en fait en un catalogue de remises en causes sur le temps de travail, les congés, les salaires…

Les travailleurs de Sanofi disaient "pas touche à nos revenus, nos conditions de travail et de vie, pas touche à nos emplois !"

Ils réclament aussi l’embauche des contrats précaires et seront en grève le 29 septembre prochain pour revendiquer des augmentations de salaire car Sanofi est riche à milliards et il est urgent d’imposer l’indexation des salaires sur le coût de la vie.

La guerre du feu !

Brève
22/08/2022

Contre un danger bien réel...

La France possède moins d'une trentaine d'avions et d'hélicoptères pour lutter contre un danger réel qui se reproduit chaque année, les incendies de forêt.

Chaque année des milliers d'hectares brulent et pour compléter sa flotte le pays est amené à louer d'autres appareils ou à demander une aide d'autres pays.

Par contre pour lutter contre un danger plus hypothétique, la guerre contre un autre pays, elle possède plus d'un millier d'avions de combat et une centaine d'hélicoptères, avec le personnel de pilotage et les moyens d'entretenir tout cela.

Le gouvernements a choisi et choisira une aumône pour le danger réel des incendies et des milliards pour les industriels de l'armement.